Me motiver et m'inspirer

“J’ai peur de tomber parce que c’est douloureux” : embrasse tes peurs !

*

Comme une envie de parler à nouveau de ce sentiment de peur, de blocage, que tu peux ressentir parfois. Parce qu’il est évident que c’est l’une des émotions les plus simples à ressentir. Elle fait partie de celles contre lesquelles il est bien plus complexe de lutter.

*

Pourtant, c’est le moment de prendre ton courage à deux mains.
*

J’ai déjà reçu plusieurs messages de femmes qui n’osent pas changer leur vie, prendre cette décision, parce qu’elles sont effrayées par l’inconnu. Parce qu’elles ont peur de se tromper, de chuter et de se faire mal. Mais si l’échec est douloureux sur l’instant, il n’en est que davantage formateur. Aussi, je veux vraiment que tu comprennes qu’il vaut mieux essayer pendant que tu le peux encore. Fais cette chose qui te fait envie, oriente dans toi cette direction si elle t’appelle, rejoins cette dynamique si c’est toi. J’ai envie, aujourd’hui, de t’aider à réellement prendre conscience de ton plein potentiel, de tout ce que tu pourrais accomplir et surtout, de ce que tu pourras alors provoquer chez toi.

*

N’aie plus peur de la blessure, fantasme plutôt sur l’arrivée

*

"J'ai peur de tomber parce que c'est douloureux" : embrasse tes peurs ! *

Elles sont bien rares ces situations où tu ne dois pas te pousser jusqu’à certaines limites pour être pleinement fière et satisfaite de toi, une fois les choses en place. Souvent, c’est dans l’effort et parfois la douleur qu’on se voit encore plus en harmonie avec soi et tout ce que ça implique. J’ai donc envie de te prouver, dans cet article, que ta peur n’est pas une mauvaise chose, que tu ne dois pas l’accepter entièrement sans pour autant entamer une lutte contre elle. Je veux que tu t’en serves pour mener à bien tes actions, pour prendre tes décisions, bref pour enfin agir comme tu te dois de le faire, pour ne plus perdre une seule seconde de ta vie.

*

Je ne suis pas sûre de moi

Le premier argument qui revient quand je dis de prendre confiance et de tenter en agissant, c’est la certitude que ce soit la chose à faire. Bien souvent, à force de se questionner pour savoir si c’est bien ou si c’est mal, on ne trouve pas la réponse et, en tous cas, elle n’est jamais sûre entièrement. Alors pourquoi se dire qu’on agit pas par manque de certitude ? Puisqu’on ne l’aura jamais, de toute manière. La seule façon de savoir si cette décision était la bonne, c’est encore en agissant et en observant les résultats.

Quoiqu’il en soit, aucune peur de l’échec ne doit être en cause. Parce que c’est normal d’échouer, parce que c’est formateur, qu’on passe toutes par là à plusieurs moments de notre vie. Bref, tu l’as compris, si tu attends d’être sûre de toi, alors tu risques d’attendre longuement si ce n’est éternellement.

*

Je ne veux pas avoir mal

Le second aspect qui justifie ta peur c’est cette manifestation de la douleur. Se tromper, chuter, c’est douloureux, peut-être, mais c’est formateur. Il faut que tu penses au positif que tu pourrais provoquer, à tout ce qui va s’ouvrir à toi si ton action se solde par une réussite. Elles sont rares ces fois où tu ne dois pas avoir mal, au moins un peu, te surpasser, pour y parvenir. Dans ta mise en action, tout est similaire. Tu seras peut-être face à quelque chose qui sera complexe, qui te demandera de l’acharnement, qui te fera douter parfois. Mais c’est à ce moment-là que tu devras t’accrocher encore plus. A ce moment-là que tu sauras pourquoi tu le fais, pourquoi tu ne dois plus prendre peur et t’imaginer de la douleur.

Inutile de te créer des angoisses prématurées. Je te conseille de visualiser ta mise en action comme un marathon sur une longue route, pour lequel tu vas avoir besoin de toute ton endurance. Alors ne te focalise plus sur une éventuelle douleur. Concentre-toi, à l’inverse, sur tes motivations et sur ce qui t’a poussée à passer à l’action.

*

"J'ai peur de tomber parce que c'est douloureux" : embrasse tes peurs !

=

Le goût du risque : je veux vibrer !

J’ai appris à ne plus lutter contre cette excitation, à ne plus me laisser submerger par elle. Je sais comment l’utiliser de manière positive. Comment en extraire le meilleur pour que mes actions, pensées, performances, soient à leur maximum. Je prends cette adrénaline et je fais en sorte d’être boostée par elle. J’adore cette sensation qui mélange la peur à l’excitation et qui me stimule et me rend vraiment efficace dans mes actions.

Je ne sais que rarement où ça va me mener mais je sais en tous cas que je vibre chaque jour. Je suis pleine d’incertitude, je risque, je tente, et je me sens vraiment vivante. Je t’invite à le faire dans certains aspects de ta vie. Je t’invite à te sentir toi, puissante. Alors ose simplement, assume tes peurs, vis-les !

.

La société m’enferme dans cette angoisse

Si tu continues d’écouter la société qui t’entoure, tu vas certainement finir par rester exactement à l’endroit où tu trouves actuellement. Parce qu’elle cultive cette peur de l’action, de la prise de risque. Tout le monde y va de son petit avis et te bloque davantage. Tu te dis que finalement, peut-être qu’ils ont raison, après tout. Et puis tu ne fais rien. Tu attends simplement. Un jour, tu finis par faire comme eux, et par freiner quelqu’un qui veut agir, parce qu’il vaut mieux savoir de quoi demain sera fait.

C’est pourtant faux. Change de job, déménage, agis, crée ta marque, trouve une nouvelle passion, sois toi-même mais ne laisse pas la norme te dire qui tu dois être. Deviens une femme d’action. Deviens celle que tu es vraiment.

.

"J'ai peur de tomber parce que c'est douloureux" : embrasse tes peurs !

*

J’ose enfin !

Une fois que tu auras compris les rouages de la peur qui t’habites parfois, tu sauras l’utiliser à bon escient. Tu n’auras donc plus peur de tomber, parce que tu te stimuleras pour ne penser qu’à l’endroit où tu veux atterrir. Je sais que ce n’est pas simple et qu’il faut se faire violence les premières semaines. Mais une fois que ce sera devenu ton mécanisme de vie, tu vas pouvoir voir ton champ des possibilités augmenter sans fin. Tu vas pouvoir trouver de nouvelles possibilités, faire des rencontres inédites et enrichissantes. Tu vas te développer et développer celle que tu es, celle que les autres voient.

Tu as le droit d’avoir peur, mais tu ne dois pas te laisser paralyser par ça.

*

Quelle relation as-tu avec tes peurs ?

——————————–


You may also like

Rédige ton petit mot juste ici :