Pourquoi ne pas vivre comme tout le monde est peut-être fait pour toi ?

 Parfois, la peur t’empêche de passer à l’action et tu as peur d’embrasser ce style de vie qui te tend les bras ? L’inconnu effraie toujours et l’inverse serait inquiétant.

*

Néanmoins, la première chose à faire c’est de te dire que tu en es parfaitement capable.

*

C’est parfois difficile de faire taire ces voix qui nous ordonnent de tout stopper, de faire demi-tour, de ne pas nous aventurer de ce côté-là. Oui, mener ton projet, blog, site, idée peut être complexe, décevant, mais je t’assure que le positif que tu dois en tirer n’en sera que plus grand.

Dans ce nouvel article, je vais te donner 8 raisons pour lesquelles je peux t’affirmer aujourd’hui que ne pas vivre comme tout le monde peut être la solution que tu cherches. Je ne suis pas faite pour travailler dans une entreprise, avec des horaires figés et classiques, des tâches répétitives… Loin d’être la seule et j’en suis consciente. Alors donne-toi les moyens de devenir la femme que tu veux être. Aujourd’hui le digital te tend les bras et à force de travail et d’acharnement, tu pourras mener ton ambition aussi loin que tu le désireras. Laisse-moi te convaincre !

*

pourquoi ne pas vivre comme tout le monde est peut être ce qu'il te faut*

Attention, je ne suis pas en train de t’écrire qu’oser devenir une femme du digitale à part entière et comme unique activité est une démarche simple. Être son propre patron se prépare et peut être très contraignant.

Pour commencer, la charge de travail que tu vas devoir réaliser, tu la choisis, certes, mais souvent, elle est bien plus conséquente qu’un boulot classique. Personnellement, j’adore ça. Evidemment tout se prépare, mais tu peux décider de te préparer, et lorsque ce sera fait, tu pourras te lancer.

*

1/ Gère ton temps

L’un des principaux avantages au fait de te lancer à ne pas vivre comme tout le monde, c’est certainement le fait de t’auto gérer. Dans ton projet, c’est toi qui choisis les horaires de travail que tu souhaites réaliser.

J’ai pleinement conscience que je n’ai pas d’horaires classiques de vie. Je pense que le travail de mon mari tient sa part de responsabilité puisqu’il finit sa journée bien souvent à 21h. Notre vie est donc un peu décalée. Pourtant, j’ai commencé avec des horaires de bureau classique. Mais j’ai décidé que ma productivité, mon projet et mes idées pouvaient se projeter différemment. D’ailleurs, je sais que je serai plus efficace le soir, tard, quitte à taper sur mon clavier bien après 00h. Je ne suis définitivement pas du matin et choisir de gérer mon temps comme je l’entends me permet de suivre le rythme que mon corps possède naturellement.

*

2/ Tes envies propres deviennent ta ligne de conduite

Maintenant, je peux me permettre de satisfaire la moindre de mes envies, de tester chacune de mes idées puisque je suis la seule à décider de ce qui sera bon pour ma plateforme, mon projet, mon business. Même sans se lancer complètement, en conservant un pied dans le monde du travail d’entreprise, je peux t’assurer qu’oser t’épanouir dans ton projet te permettra de ne plus étouffer bon nombre de tes envies.

Forcément, tu te sentiras épanouie, satisfaite et bien plus légère. Après tout, chaque fois qu’une idée te passera en tête, tu choisiras de la rayer ou de faire en sorte qu’elle se concrétise.

#girlpower

*

pourquoi ne pas vivre comme tout le monde est peut être ce qu'il te faut

*

3/ Les regrets ne doivent plus faire partie de ton vocabulaire

La vie est tellement courte, tu ne peux pas la passer à avoir des regrets, à ne pas être épanouie, à ne pas te sentir à ta place… Prends la décision de concrétiser ton projet. Et permets-toi de ne plus jamais avoir de regrets sur la vie que tu mènes. Tu es cette femme du digital qui est capable d’agir, de créer, de mener, d’innover, de transmettre. Je le sais. Donne-toi les chances de t’accomplir pleinement. Et ne t’autorise aucune non satisfaction de ton chemin de vie et de ton ambition de réalisation personnelle. Tu as les clefs pour réussir.

*

4/ Apprends l’auto satisfaction

Si tu prends la décision de te réaliser, même à titre personnel et sans aucune rémunération, je veux que tu découvres le plaisir de l’auto satisfaction. Personne ne te félicitera mieux que toi même. C’est important que tu sois consciente du travail que tu as pu accomplir, du chemin que tu as effectué. Tu dois prendre le temps et la peine d’être satisfaite de toi-même. L’auto satisfaction se travaille et dans notre pays, c’est toujours mal vu d’être fière d’avoir réussi. On parle immédiatement de manque d’humilité. Je ne suis pas d’accord.

Si tu as travaillé comme une folle pour mener à bien ton idée, c’est tout à fait normal d’être fière de toi. De tout ce que tu as pu accomplir.

*

pourquoi ne pas vivre comme tout le monde est peut être ce qu'il te faut

*

5/ Se contenter de peu, c’est peut-être ça la clef ?

Je me suis souvent demandée si je n’avais pas osé me lancer uniquement parce que j’étais capable de me contenter de peu. C’est fort probable. Il est clair que, si je n’avais pas été prête à faire des sacrifices d’argent, de temps et d’investissement alors jamais mes projets n’auraient pu aboutir.

Il faut, je pense, que tu sois clairement consciente de tes priorités. J’ai pour ligne de vie et de conduite ma satisfaction personnelle. J’ai besoin de me sentir à la bonne place, au bon moment. Si je ne suis pas épanouie mais en possession d’un tas de choses matérielles, alors je ne serai plus dans mes objectifs de vie. A toi de trouver les tiens et à, peut-être, apprendre à te contenter de peu. Même les petites victoires se fêtent.

*

6/ Tu es unique

Il est temps pour toi de réaliser à quel point tu es unique. Toi, femme du digital. C’est important d’en être pleinement consciente, parce que personne ne le fera à ta place. Rien ne t’oblige à rentrer dans le moule de la société pour adopter la place qu’on aimerait te donner. Si tu veux ne pas vivre comme tout le monde, fais le. Prépare les choses, sur la durée, pour te permettre d’être là où tu dois être ensuite. Prends conscience de tes goûts, de tes décisions, ne suis plus la société et son rythme effréné.

C’est le fait que tu sois unique qui te rend si exceptionnelle.

*

pourquoi ne pas vivre comme tout le monde est peut être ce qu'il te faut

*

7/ Deviens passionnée et passionnante

L’un des plus grands secrets c’est la passion. Pour que tu puisses te sentir au bon endroit au bon moment, pour que ta satisfaction personnelle soit à son top niveau, tu dois vivre de passion.

C’est important de tout faire par amour du faire.

Pour lancer ton idée, ton projet, ton site, il va te falloir travailler, durement, longtemps et souvent seule. Alors, cultive la passion qui t’anime, car c’est indéniablement ta plus belle force.

*

8/ Vis enfin ta vie

C’est certainement ça la plus grande liberté : pouvoir devenir actrice de sa propre vie. En réalité, tu deviens actrice, réalisatrice, on te retrouve aussi au montage et à la sonorisation. Tu es partout, omniprésente. Tu passes enfin aux commandes et que c’est bon de te voir à cette place. Ne prends pas peur. Tu n’as aucune raison d’être effrayée si tu prépares correctement ton lancement.

Sois rigoureuse, travailleuse, motivée et passionnée, rien ne t’arrêtera alors.

*

 *

Je viens donc de te donner 8 arguments pour te prouver que, ne pas vivre comme les autres peut être ce que tu cherches depuis tout ce temps. Je parle au sens large du terme, tu es donc concernée toi aussi, même pour l’ouverture d’une plateforme, pour le lancement d’un blog, même sans gain financier. Avoir une soupape que tu gères toi-même peut être la seule chose qu’il te manque quotidiennement. Alors, digital woman, que tu hésites à lancer un site, un blog, une plateforme, un business, une entreprise ou un projet, je veux que tu prennes le temps de réfléchir à ces 8 clefs.

*

*

Ne pas vivre comme tout le monde, c’est fait pour toi ?

4 Commentaires

  1. Merci beaucoup pour ton article qui me parle énormément ! J’aimerais être l’auteure du texte que tu as ajouté sur Instagram « Aujourd’hui, je suis encore salariée, mais j’avance progressivement vers l’avenir de l’auto entreprenariat qui me fait rêver. ». Pour l’instant, je sais que mon travail actuel ne m’épanouie pas mais je n’arrive pas encore à déterminer quelle activité lucrative et passionnante pourra le remplacer. Je connais les grandes lignes : être libre de mes horaires, de mon lieu de travail, mettre en œuvre ma créativité et ma capacité à communiquer, améliorer le monde qui m’entoure et être indépendante financièrement. Je sens que je pointe du bout des doigts mais j’ai un blocage qui m’empêche de déterminer plus précisément ce que je souhaite faire concrètement.. J’espère que l’inspiration va venir rapidement !
    Merci encore pour tes articles très encourageants, motivants et inspirants !

    1. Bonjour Claire !

      Je pense que chacun a besoin d’un moment pour se recentrer sur soi, ses compétences, ses envies, la route qu’on aimerait suivre. Je suis sur le chemin que j’ai mis plusieurs années à trouver et à définir. Alors je pense qu’il faut faire preuve de patience et d’indulgence aussi envers toi-même. Ce n’est pas simple de lâcher prise pour se lancer dans l’inconnu et ce n’est pas simple de pouvoir définir clairement cet inconnu d’ailleurs. J’espère que mes articles continueront de t’aider, que tu trouveras des méthodes pour t’aider à trouver ce qui te manque et qu’avec le temps tu pourras te lancer dans cette vie qui t’ouvre les bras.

      A très bientôt !
      Aurélie

  2. Virginienvoyage dit : Répondre

    Bel article inspirant et tellement vrai concernant le « rentrer dans le moule » ce que je n’ai jamais fait ! J’ai toujours écouté mes envies et j’ai toujours travaillé… comme quoi être différente et avoir un parcours atypique peuvent être épanouissant.
    Ton article m’a rappelé pourquoi j’ai fait ces choix et étant actuellement à « une croisée des chemins »
    cette piqûre de rappel me rebooste.
    Et pour cela, un grand merci à toi 🤗👍🏻😍

    1. Je suis bien contente d’avoir pu t’apporter de l’énergie positive dans ton avancée professionnelle et de femme active ! Je suis, moi aussi, en pleine « croisée des chemins » et j’ai ce mélange de peur, d’excitation, de joie, d’impatience et de stress qui me donne une bonne fatigue et une pêche d’enfer à la fois. Bref, une étape un peu particulière avec beaucoup de mélanges d’émotions 😉

Rédige ton petit mot juste ici :