Suis-je assez pour être moi en ligne ?

On se retrouve avec ce nouveau rythme d’un épisode de podcast toutes les 2 semaines et la thématique du jour : est-ce que je suis assez finalement pour pouvoir être moi en ligne ?

La réponse est OUI !

J’avais envie de revenir sur certains points de cette thématique qui me tiennent à coeur et surtout, je voulais te rassurer sur le fait que la réponse à cette question est évidemment un GRAND OUI !  Je suis assez pour avoir le droit d’être MOI en ligne, d’être pleinement moi-même sur mes outils (site internet, réseaux sociaux…). On est d’accord, c’est le genre de question où un simple oui ne va pas t’aider à implémenter, intégrer et changer ta façon de voir les choses !

Je vais donc t’avancer quelques arguments pour te prouver que ce n’est pas juste un oui, que tu es vraiment assez. C’est un truc très fort, très puissant qui se cache en toi et qui ne demande qu’à prendre la parole pour se révéler aux yeux des autres.

Ce culte de la perfection en ligne

On est dans une société un peu particulière qui se nourrit essentiellement du culte de la perfection, en ligne, principalement sur Instagram (plateforme de référence de la perfection), mais aussi sur Tiktok ou encore Youtube. Cette culture est beaucoup moins présente sur Facebook ou sur twitter car il s’agit très souvent de passage d’écriture. Les réseaux très visuels, autant par la vidéo que par la photo, sont des places publiques où il est facile et très courant d’intégrer ce culte. Ces notions de paraître, de perfection sont devenues très puissantes depuis quelques années sur toutes ces plateformes et ce n’est pas évident d’éviter le piège de l’idéalisation.

Il est trèèès facile de s’autoflageller, de se dénigrer et de se sentir complètement nulle fasse à ces personnes parfaites aux vies parfaites.

La première chose qu’il faut intégrer par rapport à tout ce contenu en ligne « parfait » c’est de comprendre que ce n’est que TA perception. Celle-ci est connectée à l’image que tu as de toi-même, à ton manque de confiance en toi, tes rêves, tes objectifs et même aux envies que tu n’as peut-être pas encore atteint. Résultat ? Tu vas te dénigrer, tu te sentiras moins bien, pas assez, pas à la hauteur…. 

Au-delà du fait que ça n’engage que ta perception, tes pensées, ton vécu, ton regard sur toi-même, il ne faut pas oublier qu’il y a un autre facteur. Ce culte de la perfection n’est rien d’autre qu’une image qui est entretenue par certaines personnes (heureusement pas toutes !!!) et qu’elle ne représente pas toute la réalité. Ces personnes ne montrent pas 100% de leur journée, elles ne sont pas en ligne 24h sur 24h. On a toutes d’autres choses à faire, quelque soit notre job, même les influenceurs !

Ce culte de la perfection est très souvent inconscient.

Car en tant qu’être humain il est normal de ne dévoiler que les choses inspirantes, cool et good vibes aux yeux du monde. Dans notre quotidien, on porte tous des masques qui nous empêchent de nous montrer tels que l’on est vraiment, avec nos fêlures, notre vécu, nos vrais points de vue… il n’y a que très peu de personnes qui se montrent comme telles. Ces mécanismes sont très ancrés dans notre société et dans notre vie sociale et digitale. 

Garde bien à l’esprit que ce que tu vois en ligne n’engage que ta perception et tes croyances. Ce sont peut être des choses qui arrivent vraiment car la réalité n’est pas toujours enjolivée mais ça ne représente pas tout ce qui se passe dans la vie d’une personne.
Déjà ça, ça va te permettre de désacraliser ce mythe de la perfection et de casser l’image que tu te fais de toi-même en comparaison avec quelqu’un d’autre !

Vas-y ! Tu peux dévoiler ton authenticité

Ces derniers mois il y a un vrai revirement de situation sur la recherche et la quête d’authenticité. Aujourd’hui dans notre consommation de contenu, on est de plus en plus nombreuses à vouloir donner plus de place à l’authenticité, à vouloir plus de vrai, de naturel, autant de réussite que d’échec. Accepter que je suis un être humain, que mes 2 facettes vont me permettre de créer quelque chose et que je peux tirer autant de positif d’une réussite que d’un échec. Cette prise de conscience générale qui tend à se développer tous les jours est trèèès cool car ça nous permet peu à peu de se libérer de tous ces cultes de la perfection. 

Tu peux donc dévoiler sereinement ton authenticité sur tes plateformes avec tes outils. N’aies pas peur d’y aller ! C’est ultra important de ne pas avoir peur de se montrer vulnérable et ça ne veut pas dire que tu ne connais pas ton métier. Tout ça fait parti du process et du game.
Tu le sais déjà, je suis à fond dans la quête de l’authenticité (à 80%), pour autant je garde quelques comptes Instagram qui cultivent beaucoup ce culte pour m’apporter cette petite dose de perfection (les 20% restants) et me rappeler le challenge qui me stimule au quotidien. C’est un équilibre à trouver et un gros travail de perception pour réussir à consommer ce contenu de la bonne façon, les yeux fermés. 

L’imposteur qui m’empêche d’être moi en ligne

Ce fonctionnement et toutes les réactions que tu peux avoir sur le fait d’être soi en ligne s’explique par le fameux syndrome de l’imposteur qui revient au galop. Ce n’est pas parce que tu n’as pas suffisamment d’expertise, pas de message assez fort, pas de contenu pertinent ni travaillé ou d’offre assez impactante que tu ne peux pas te mettre sur le devant de la scène ! 

Experte dans le domaine de l’imposture, on est souvent la femme à 12 000 casquettes : la maman, l’épouse, la femme ambitieuse, la femme qui veut se sentir alignée et épanouie… on a envie d’être partout à la fois. Avec toujours cette envie et ce besoin de se comparer, de se dire que ce n’est pas assez travaillé et parfait pour être mis en ligne. Je te rassure, même si je travaille énormément sur moi, j’ai aussi des incertitudes et des peurs dans plein de domaines.

J’ai réussi à mettre en place un système pour combattre mon syndrome de l’imposteur et être vraiment moi en ligne.

Quand j’ai une idée, un projet ou un accompagnement, la preeeeeemière chose que je fais (avant même de créer le contenu) c’est de fixer une date pour la mise en ligne. Que ça soit prêt ou non, le projet sortira à cette date et c’est non négociable ! Bien sûr, je perfectionnerai l’idée par la suite, après le lancement.

L’important c’est de se dire que les personnes n’attendent rien de toi car elles ne connaissent pas à l’avance ce que tu vas leur proposer alors n’attend pas de faire quelque chose de parfait pour le faire. Ce syndrome de l’imposteur n’a pas lieu d’être, on est d’accord !! Crois-moi je n’ai jamais reçu de retours négatifs me disant que c’était bien mais pas parfait. L’avantage des retours que tu auras au début de ton lancement c’est que tu pourras affiner et intégrer tout de suite les changements dans ton perfectionnement. 

Le rendez-vous avec toi-même !

J’ai mis en place une autre astuce qui fonctionne assez bien pour moi : prendre rdv avec moi-même. Je vais apprendre à réellement me connaître, moi et mon histoire, revenir sur les temps forts de ma vie pour me familiariser avec ma personnalité et « me posséder ». Tu peux faire ces exercices toi aussi. Par exemple fais la liste des temps forts de ta vie, mets en avant tes atouts et tes défauts, tes compétences et tes réussites, analyse tes échecs … 

Avant même de pouvoir communiquer celle que l’on est vraiment, notre personnalité, notre façon d’être en ligne, il faut d’abord apprendre à se connaître et s’autoriser à prendre pleinement connaissance de soi. En prenant ce rdv avec toi c’est une façon de t’autoriser à ne plus attendre la validation d’autrui. La seule validation dont tu as besoin c’est la TIENNE. Il n’y a que toi qui puisse savoir ce qui est bon pour toi ! Présente-toi le projet, pose-toi les questions et valide-toi tout seule. 

Être moi fera résonnance chez les bonnes personnes

Le seul conseil que je voudrais que tu retiennes après lecture c’est : Ose passer à l’action et sortir de ta zone de confort. Vas-y, tente et vois ce que ça donne à l’arrivée ! Prends conscience de ton état d’esprit après avoir accompli une action hors de ta zone de confort, analyse les retours et les résultats que tu obtiens pour ajuster le tir et continuer d’avancer. 

Ne ferme surtout pas les portes si ce n’est pas bien accueilli au début, c’est normal. Il faut continuer ce process qui prend du temps et qui demande beaucoup de challenge. Tous ces petits pas vont t’amener à devenir sans filtre et t’apporter des p*tains de résultats ! Tu vas attirer les bonnes personnes qui te ressemblent, chez qui ton message fera écho et c’est tout ce qui compte.

Je te lance un défi !

J’aimerai que tu t’autorises une action qui te corresponde pleinement et que tu t’étais interdite par peur de ne pas être toi-même. Challenge-toi maintenant et fais un pas de plus dans ce process pour être enfin TOI en ligne !

Ta personnalité fait toute la différence

Le digital n’est qu’un prolongement de toi, un outil qui doit être au service de celle que tu es vraiment. C’est un support qui doit te permettre de diffuser ta façon de pensée, tes croyances, tes messages, et ne pas t’interdire d’être toi-même. Pourquoi certaines méthodes fonctionnent pour quelques personnes et pas d’autres qui sont dans la même thématique ? C’est simplement parce que la personnalité fait toute la différence. 

Change ta perception sur tous ces nouveaux outils en ligne ultra puissants (site internet, Instagram, Facebook, YouTube, pinterest…) qui sont à ta disposition et utilise-les pour exprimer TA VALEUR, TA PUISSANCE, pour exprimer celle que tu es au plus profond de tes tripes !!

Ce n’est pas toi qui doit te brider pour réussir à rentrer dans les cases.

Personnellement, pendant les 3 premières années de mon business j’ai fait des choix plutôt audacieux par rapport aux codes de l’époque et pourtant je n’ai pas été suffisamment moi-même. C’était de plus en plus flagrant quand je rencontrais du monde qui me suivait sur instagram et qui ne s’attendait pas à découvrir ma vraie personnalité : grande gueule, authentique, qui n’a pas peur de s’assumer.
Mon état d’esprit a complètement changé depuis que j’ai choisi d’être moi en ligne à 1000%, de ne plus être une « actrice ». Et je gagne un temps monstrueux aujourd’hui dans ma création de contenu !! J’aborde les sujets que j’ai envie d’aborder, tout devient intuitif dans la création.

Quand j’ai envie de dire un truc, de poster quelque chose, JE LE FAIS. Je ne me mets plus d’interdit !

Je viens de te prouver par A + B que concrètement j’avais de bien meilleurs résultats énergiquement parlant, en terme de créativité et aussi un gain de temps énorme. J’ai des retours encore plus positifs, de l’impact chez les bonnes personnes, je touche des clientes qui sont mes clientes idéales, je bosse sur des projets de dingue où je kiff… je suis en plein milieu d’un cercle vertueux ! 

Je compte sur toi pour passer à l’action maintenant !

J’espère avoir déclenché des réflexions chez toi qui vont t’amener à faire plein de petits pas tous les jours pour sortir de ta zone de confort, du personnage que tu te crées et réussir à te révéler aux autres qui te remercieront à la hauteur de la difficulté du challenge.

Enregistre l'article
Suis-je assez pour être moi en ligne ?

Les catégories d’articles

Féminité digitale

Business

Mindset

Inspiration

Être soi

Organisation