preuves que les autres ne valent pas mieux que toi

C’est dans notre jolie société qu’il est le plus facile de complexer sur soi, ce dont on est capable de faire et qui l’on est. C’est l’éducation de toute une vie, ça prend du temps et on nous lave l’esprit pour qu’on soit les professionnels du dénigrement.

*

Alors que des perles précieuses peuplent la Terre. 
*

Je croise tout un tas de femmes, de jeunes filles, d’ado, qui sont perdues. Qui galèrent à trouver et à se faire une place qui soit vraiment la leur. Parce que, constamment, on nous envoie des codes, des informations, qui nous poussent à croire qu’à tout moment, un événement positif c’est un truc exceptionnel dans notre vie. Parce qu’on s’entoure de négatif, on s’en couvre et il fait bien chaud là-dedans, c’est tellement facile et puis, c’est la sécurité, parce que tout le monde fait ça. Parce que, de se donner le droit de ne vivre que de l’extraordinaire, du fantastique, du positif et du bonheur dans son quotidien, c’est être fou, utopique, irréaliste.

Mais finalement, n’est-ce pas ça le réel et eux qui sont totalement fous ?

Les critères fixés par la société nous cloisonnent à être inférieures aux autres

 

Je suis certaine qu’à toi aussi c’est arrivé : de croiser quelqu’un qui ne se rabaisse pas face aux autres qui l’entourent. Et qu’est-ce qui te vient immédiatement à l’esprit ? « Ok, ça va l’arrogance, non ? » Mais pourquoi être conscient de ses forces et ne pas afficher ses faiblesses en premier c’est être arrogant ? J’ai été de ces personnes aussi, qui jalousaient les autres parce que je ne savais pas avoir ce que j’appelais « de l’assurance ». En fait, c’est seulement de la pleine conscience. La pleine conscience de soi, de tout ce qu’on incarne, ce qu’on est capable de faire ou non. Et c’est un droit que de garder ses faiblesses pour soi. Après tout, pourquoi commencer par exposer ses moins bons côtés ? C’est presque illogique présenté comme ça, non ?

Et pourtant, on a tous cette tendance à « l’humilité » qui tourne clairement au dénigrement de soi. Tu as le droit d’être meilleure, plus forte, plus puissante, plus consciente. Tu le seras sur un domaine et les autres le seront ailleurs. C’est ce qui fait toute notre richesse, toute la beauté de l’humanité. Valoriser les autres et reconnaître toute la beauté de ce qu’ils sont, c’est bien. Mais arrête de te positionner en bas de l’échelle. De toute façon, je vais te dire une vérité : il n’y a pas d’échelle.

La concurrence permanente, omniprésente et vitale

Depuis le système scolaire, on nous fige dans la tête que de toute façon, il n’y a pas de place pour tout le monde, qu’il faut être LA meilleure pour s’accomplir, pour espérer avoir les écoles qu’on rêve d’avoir, pour pouvoir choisir de sa vie, de sa direction, de celle qu’on devient. Mais en quoi ? En quoi se placer en concurrence par rapport aux autres nous positionnerait plus haut que le reste ? Alors qu’en se nourrissant tous mutuellement du savoir, des facilités, des qualités de chacun, nous pourrions devenir 100 fois meilleures. Tu imagines, tous à notre plein potentiel grâce à la chaîne d’entraide du monde. Et finalement, c’est peut-être ça qui n’est pas normal : qu’on voit ça comme quelque chose d’inaténiable, d’utopique.

Le vrai rêve, ou plutôt cauchemard, c’est de tous nous rendre hostile les uns aux autres. On se jauge, se dévisage, et ce presque instinctivement. On craint l’autre, on le redoute, on se bat contre lui. Alors qu’on devrait se battre contre nous-même, contre nos propres démons, nos propres faiblesses pour se pousser encore plus haut et plus loin vers nos objectifs.

Tu es toi, pleine de puissance

C’est bien la chose qu’on ne pourra JAMAIS t’enlever : ce que tu es, ce que tu ressens, ce que tu penses, décide, choisis. Ce que tu aimes ou non. Ce qui fait que tu es toi, dans toute ta beauté, ta fragilité comme ta force, défauts et qualités. C’est ça ta principale et ta plus redoutable arme. Je me répète, mais avec ton vécu, ton histoire, tes choix, tes compétences mais aussi ta façon de ressentir et de visualiser le monde, tu deviens un être unique. Personne, même en se donnant tous les efforts du monde, ne pourrait être toi à ta place. Et ça, c’est bien la preuve que tu as une place spécialement pour toi qui t’es prévue ici.

Alors, il est temps que tu sois plus sympa avec celle qui vit juste là. Celle que tu cotôies tous les jours, toutes les heures, sans repos. Il y a un sens à tout ça, il y a une direction, il y a de l’accomplissement. J’aimerai vraiment que tu puisses prendre la décision de réaliser que tu es cette personne, celle qu’il leur faut, celle qui va créer, soutenir, aider, accompagner, bousculer les choses, à partir du moment où tu l’as décidé.

La route sera sûrement semée d’embûches, mais finalement, ce sera toi la meilleure, parce que ce sera la place que tu te seras donnée.

Qui a dit qu’il n’y avait qu’UNE meilleure personne ici ?

On se porte toutes vers notre meilleure version ?

——————————–