choses qui te prouvent qu'être jeune c'est le meilleur avantage du monde pour entreprendre

J’ai maintenant 24 ans, mais j’en avais 22 lorsque je me suis lancée dans l’aventure de l’entrepreneuriat. Si de mon côté, mon jeune âge n’a jamais été un point d’interrogation, j’ai pourtant eu plusieurs fois en un an et demi des remarques à ce sujet.

*

Comme si mon nombre d’années sur Terre avait un rôle à jouer dans la vie que j’avais fait le choix de mener aujourd’hui. 
*

J’étais dans un entretien classique pour déboucher sur un travail avec moi, et puis cette question m’est arrivée en pleine figure : « et votre âge, ça n’a jamais été un problème ? ». Et finalement, qu’est-ce que tu peux répondre à ça ? Parce que moi, j’avais envie de dire que c’était sûrement sa connerie le plus gros problème dans notre échange, parce que j’avais juste l’impression de me retrouver face à quelqu’un qui n’y connaissait rien. En quoi l’âge d’une personne la rend meilleure ou moins bonne qu’une autre ? On est juste des êtres humains, pas un vin de grand cru qu’on doit laisser macérer pour qu’il puisse prendre son meilleur goût en fait. Alors pourquoi nous réduire à ça ? Un âge ? Une expérience ? Une compétence ? Trop restrictif pour moi, et c’est d’ailleurs pour ça que j’ai décidé de lancer mon business : qu’on arrête de freiner mon ambition sous prétexte que j’étais encore beaucoup trop jeune pour avoir le droit d’être là où je me trouve.

J’ai donc décidé de t’exposer, à mon sens, les 5 points les plus importants pour être fière de ta jeunesse

L’expérience ne fait pas le talent

En bientôt 2 ans d’entreprise, j’ai vécu tout un tas d’expériences et de sentiments qui m’auraient été inconnues en choisissant la voie classique et bien rangée que m’indiquait la gentille société. Jamais je n’aurai pu faire le tiers de tout ce qui a été mon quotidien pendant cette année écoulée. C’est certain. Mon niveau d’expérience est bien plus développé qu’avec une autre configuration. Mais cela étant, l’expérience ne fait pas le potentiel ni même le talent.

Combien de stage, de poste en entreprise, as-tu occupé et qui ne t’ont absolument rien appris ni même apporté ? Moi, plusieurs. Je me souviens de certains cas où je passais plus de temps à lire des bouquins qu’à réaliser une mission qu’on m’avait confié. Je n’accepte pas, donc, qu’on puisse résumer le talent de quelqu’un aux entreprises dans lesquelles il est passé. N’oublie donc pas qu’en plus de démultiplier ton expérience, le fait d’être jeune n’influe pas du tout sur tes compétences. Si tu es douée dans un domaine, tu l’es maintenant, à l’instant T, tu le seras peut-être bien moins dans 15 ans.

 

Tu es un puits d’idées sans fin

Je n’ai jamais eu autant d’idées à mettre en place que depuis mes 20 ans. Je ne dis pas que plus tard, tu n’en auras pas d’autres, peut-être même de meilleures, je dis simplement qu’à ce jour, ton énergie de jeunesse et ton envie de bouffer le monde tout cru te donnent ce côté machine à produire des idées et du contenu. Alors exploite-le au maximum. On parle toujours de la fraîcheur de la jeunesse, de la nouveauté, du sang neuf, et bien tout ça, c’est toi.

Alors peut-être que ça ferait du bien à une entreprise, très certainement même, mais si ton envie c’est de créer ton business, alors n’écoute plus tout ceux qui te disent que tu n’es qu’une gamine et que tu n’as pas la possibilité de prétendre à ce monde-là. Ce monde c’est autant le leur que le tien, alors prends ta place.

 

Crée ta place pour ne pas attendre qu’on t’en donne une

Ici, il paraît qu’il faut attendre qu’on veuille bien nous accorder un espace, un petit endroit, une case dans laquelle on va pouvoir se ranger à la fin de la journée. Mais je te réveille tout de suite, ce n’est pas du tout comme ça que ça fonctionne. Dans cette société, si tu veux, tu prends. Si tu veux créer, développer, lancer ton business, alors tu vas devoir prendre cette place sans même attendre qu’on te la donne.

Parce qu’on ne te la donnera pas. Pas maintenant et peut-être même jamais. Ne perds pas de temps, cesse de te reposer sur les autres, sur les décisions et les envies des autres, si tu as décidé quelque chose pour toi, que ce quelque chose est bon et réfléchi, fais-le juste.

 

 

Et de toute façon c’est quoi, un racisme de la jeunesse ?

Ce mot te paraît peut-être fort et il l’est. Il l’est volontairement. Parce que quand, en entretien, on me demande si mon âge est un problème, j’entends aussi « vos origines sont-elles un problème ? » ou « votre classe sociale vous handicape-t-elle ? ». Tout ça pour moi, c’est le même genre de questions inutiles, bêtes et que je range dans une case racisme.

On classe la jeunesse comme un truc un peu lourd à porter, qui pose problème, qui gêne, qui franchement repousse presque. Alors qu’en réalité, moi, j’en suis fière de cette jeunesse, je suis heureuse de faire ce que je fais à l’âge que j’ai, je ne me sens nullement moins forte, moins confiante, moins pleine de mes moyens, tout ça parce que j’agis à 20 ans et pas à 40.

 

La fougue et la faim de réussir qui dévore ton bide

Alors ça, c’est l’argument que je préfère. La jeunesse c’est la vitalité, la passion, la fougue, la déraison. Toutes ces choses qui font qu’on vit tout à 10 000%, avec toute l’intensité que ça mérite d’avoir, peut-être parfois trop. Mais rien ne peut t’arrêter. Tu es toi, en totale possession de tes moyens, tes compétences, tes talents. Pourquoi attendre qu’une partie de ta vie se soit écoulée avant de construire ton business ? Est-ce que ça va vraiment t’apporter quelque chose ? Est-ce que tu ne vas pas perdre du temps ?

Arrête de croire qu’il y a un âge, un moment, une configuration idéale pour réussir. Tout ça ne dépend que de toi, de la passion que tu vas insérer là-dedans, de la façon dont tu vas oser te surpasser, te ramasser et te relever.

Et d’ailleurs, j’aurai pu écrire ce texte pour toutes les tranches d’âge parce qu’au final, tant que tu l’as décidé, ton âge ne joue pas son rôle sur ce que tu vas décider de créer, que ce soit clair. Tout ça, ce ne sont que des excuses pour te cacher de ton inaction.

 

Laisse ta jeunesse devenir ta plus grande qualité. 

 

Alors, on ose enfin tenter un truc ?

——————————–