Ma routine pour une rentrée sereine et performante

5 Sep, 2018 | Articles communication, Articles création de marque, Articles état d'esprit

La rentrée est bien installée, beaucoup ont même déjà repris leurs habitudes, leur routine, leur quotidien. Et puis, il y a ceux qui ont un business, comme moi, et qui n’ont jamais vraiment arrêté, ou qui ont repris depuis bien longtemps, mais qui ont quand même envie de faire les choses bien cette fois, et qui veulent aussi faire leur rentrée.

Je me souviens encore, quand j’étais jeune, j’adorais ce sentiment d’excitation qui grandissait en moi les derniers jours de vacances, avant la précieuse journée où j’allais vivre un nouveau commencement, encore une fois. Le stress, l’angoisse, l’envie, savoir ses horaires, ses profs, la composition de sa classe, le contenu de l’année. J’ai toujours aimé les études, j’étais bonne élève et j’aimais l’apprentissage scolaire. Et j’aimais écrire, plus que tout. J’ai donc décidé d’écrire beaucoup plus ici, d’écrire vraiment, de prendre le temps de vous dire les choses. Celles qui me suivent sur Instagram savent déjà une bonne partie de ma réflexion, mais pour les autres, je vous prépare un article sur le sujet cette semaine.

En attendant, j’ai eu envie de vous partager mon fonctionnement, ma routine, de rentrée. C’est le genre de choses que je fais en amont, avant la reprise, mais que j’utilise aussi les premières semaines, histoire de, justement, « bien faire les choses ». C’est toujours un peu le genre de résolutions qu’on se force à suivre pour être super performante et efficace mais qui reste difficile à tenir sur la durée. Quoiqu’il en soit, voici ma routine de rentrée, pour être au top dans son business, sa vie pro, étudiante ou même personnelle.

Préparer son business à accueillir la rentrée

Je ne l’ai pas attendu cette année, mais pour une fois, j’avais envie de lui donner un sens. J’ai 5 grandes actions à réaliser avant et pendant mes journées de reprise de Septembre, certaines nouvelles, d’autres que j’ai toujours fait par automatisme. Et je me rends compte de plus en plus, avec le recul, que ces actions sont à repositionner pour chacune des rentrées que vous pourriez suivre, ou pour chaque événement important qui annoncerait un nouveau départ. C’est plutôt une routine de remise à zéro, de renouveau et de perfomance.

Je commence donc par ranger et organiser mon espace de travail. Je ne suis pas quelqu’un de maniaque (plutôt bordélique d’ailleurs) et j’ai une fâcheuse tendance à avoir la flemme de ranger. Le genre de personne qui accumule, encore et encore, et qui d’un coup, décide de tout déblayer, comme une tornade. C’est moi. Mais dans mon espace de travail, avec les travaux pas encore totalement fini, on avait fait en sorte de tout aménager au mieux. Et j’étais déjà satisfaite de ça, mais je suis aussi du genre à conditionner mon esprit en fonction de ce qui se trouve autour de moi : autant dire que je ne suis pas des plus efficace dans une pièce non rangée. Alors je débute là, tout simplement : par mettre de l’ordre, par classer, jeter, trier et décorer aussi, mon espace pour l’année. J’adore la sensation qui m’habite après. Et depuis ça, réalisé il y a maintenant deux semaines, je ne quitte plus mon bureau. Je n’ai jamais eu autant d’idées, ni été aussi productive. Comme quoi, tout est lié finalement.

La deuxième étape, c’est le matériel. Il n’y a rien de plus pénible que de devoir imprimer un document client et se rendre compte qu’on n’a plus de cartouche d’encre. Ou alors, de vouloir noter quelque chose rapidement, et d’avoir épuisé tous ses supports. Et puis, avouons-le aussi, c’est aussi une superbe excuse pour pouvoir s’acheter des trucs inutiles mais si jolis en papeterie, n’est-ce pas ? Que ce soit pour un côté pratique, ou pour le plaisir d’utiliser du neuf, l’étape du matériel est absolument incontournable pour moi et je trouve qu’elle reflète le professionalisme d’un business d’ailleurs.

Grande fan de liste et d’organisation (oui je suis bordélique mais organisée dans ma vie) je passe par l’inévitable préparation de mon plan d’actions de folie. On pourrait prendre ça à la légère et se dire qu’une énième liste peu utile va venir s’ajouter au reste. Pourtant, c’est bien plus que ça. En fait, c’est au-delà. Toute mon année de business repose sur ça : le challenge que je m’impose suite à cette liste. Autant dire qu’elle joue un sacré rôle. Vous n’avez qu’à lister, point par point, le genre de truc même parfois dingue, qu’il vous faut réaliser pour devenir cette femme de feu, celle qui brûle tout de son aura autour d’elle. Et après, il n’y a plus qu’à.

Les deux derniers points de cette liste concerne davantage la veille d’une rentrée ou tous les premiers soirs de celle-ci. J’aime le faire sur les 10 premiers jours, pour me conditionner au maximum et prendre soin de moi. Et ça commence par un dernier passage check-in des réseaux sociaux, sûrement un peu plus tôt que d’habitude en fait, pour vérifier que tout est en place, que tout est ok, répondre aux derniers messages rapidement, avant de couper. Et là c’est la déconnexion totale. Sûrement l’une des choses les plus difficile pour moi. Me couper complètement de ce monde virtuel, de mes inspirations, de vous, de l’univers que j’ai créé autour de tout ça. Mais pourtant je le fais. Je le fais parce que c’est tellement bénéfique pour moi, mon esprit et mon sommeil ! Je ne tiens jamais très longtemps, mais le principal c’est de s’appliquer quelques jours, hein ?

Préparer son état d’esprit à affronter la rentrer

Au-delà de toute la partie matérielle, il faut évidemment ne pas oublier ce qui va clairement faire la différence tout au long de l’année : le cerveau, l’état d’esprit. J’avoue que, depuis la création de ces actions dans mes journées « before » rentrée, je les conserve pour ma routine quotidienne. J’en parlerai aussi d’un article prochain d’ailleurs, de cette routine qui n’est absolument pas Morning.

Et je débute cette partie-là du travail sur moi par quelque chose de basique mais qui fait toujours son petit effet : les playlist bonheur. Ce genre d’association de musique, hyper positive, énergique, solaire et bienveillante. Celles qui permettent d’affronter n’importe quoi, qui te rendent invincibles. Les musiques qui te font te croire dans un clip finalement. Et j’adore me préparer ce genre de playlist (que je pourrai d’ailleurs diffuser ici si ça te dit) pour les moments qui ne vont pas.

Alors comment préparer ce genre de playlist ? Super simple.
– repérer les morceaux qui te donnent le sourire dans les moments où tout va bien
– les mettre de côté
– les utiliser à volonté quand le moral est down

C’est une logique simple sur le papier, mais pas autant en vrai : si un truc te rend heureux quand tu l’es déjà, donc qu’il accentue ce sentiment chez toi, ça marchera forcément quand ça ne va pas. So, you know what to do, girl.

Dans la même lancée, j’accorde une attention toute particulière à tout ce qui nourrit mon cerveau et c’est pareil pour les films et les séries que je regarde pendant cette dizaine de jours fatidiques : je trie. J’évite les contenus larmoyants, tristes, et je vise les « tout est bien qui finit bien » ou ce genre de chose.

Et comme d’habitude, les vidéos inspirantes à grosse dose, pour se sentir super-héroïne et réussir tout ce qu’on entreprend.

Puis, en dernier ici, mais que je ne faisais pas tellement avant : je sors prendre l’air. Oui parce que, depuis que je travaille chez moi (chose que j’adore), j’ai une fâcheuse tendance à devenir une ermite. Ce qui n’est pas pour me déranger, mais mon corps a besoin de s’oxygéner, de marcher, bref d’être dehors. Alors n’oublie pas cette partie-là, qui est toute aussi importante.

Préparer son efficacité en prenant soin de soi

Enfin, je concluerai cette longue liste routine par un point super important : prendre soin de soi. Je répète toujours que, vous êtes votre principal outil. Le plus précieux, le plus puissant. Celui sans lequel il me semble difficile de vraiment avancer. Alors on en prend soin. On protège, on sur-couve.

Avant, pendant et après cette rentrée, prenez-vous du temps. Je ne suis pas de celle qui se bloque toute une journée pour aller en institut. Mais une fois par jour, je m’accorde une attention : une séance de sport, un bain, un soin, un masque, une lecture, bref un truc qui fait du bien.

Et, bien que je sois le mauvais exemple en personne, je me repose davantage et mieux. J’essaie de me coucher plus tôt : tu sais sûrement que je suis un vrai oiseau de nuit et que je vais rarement au lit avant les nouvelles 24h entamées (comprends 1h du mat’). Mais je m’oblige, sur cette durée-là et surtout, la veille de la vraie rentrée, à me faire violence et à monter me glisser sous la couette plus vite que d’habitude. Et mon corps me remercie.

 

Tu peux donc utiliser cette routine sans modération, pour chaque rentrée après un break, qu’elle soit scolaire ou non.Et je pense que ton business t’en remerciera, mais ton corps tout entier aussi. J’en suis à mon 7ème jour de routine au moment d’écrire ces lignes, et je suis en feu.

Something is wrong.
Instagram token error.