J’ai gagné un smic sur un an : ma première année de freelance

26 Jan, 2020 | Personnel

Il était temps que je vous écrive pour vous parler de mes débuts dans le monde de l’entrepreuneuriat. J’avais besoin et envie de faire tomber les fausses croyances, pas pour décourager, mais pour montrer que nous avons quasiment toutes le même travail intense à fournir, le même courage à trouver et les mêmes résultats à obtenir.

J’approche des trois ans d’entreprise et j’ai assez de recul pour te partager ça. 

Mon évolution avec mon entreprise a été suffisamment conséquente en bientôt trois années, pour que je comprenne qu’il me fallait diffuser mes galères, mes remises en question, mes doutes, peurs et larmes. Personne n’est au même stade dans son propre business, et lire ou rencontrer des personnes transparentes qui communiquent sur les possibilités, les échecs mais aussi les astuces/choses à mettre en place peut faire la différence.

Je me livre donc, face à toi, en espérant pouvoir t’épauler à mon niveau, le plus possible.

L’histoire de mon entreprise

Digital Women, c’est un concept que j’ai lancé en parallèle de mon poste CDI, il y a maintenant 2 ans et demi. Après seulement un an de salariat, j’occupais un poste de Community Manager dans une start up, et je n’y trouvais définitivement pas ma place. Sur fond d’harcèlement moral, d’histoires plus sordides les unes que les autres, j’ai donc créé mon entreprise en parallèle pour me permettre de respirer tout en faisant et construisant quelque chose qui me parlait.

Nous étions donc en Avril 2017, et je m’étais projetée idéalement en prévoyant de refaire le point en Septembre pour voir où en était mon entreprise. Mais le destin en a décidé autrement, et suite à pas mal de problèmes au sein de la start up qui m’employait, un énième conflit, j’ai quitté mon poste bien plus tôt que prévu. Résultat, au bout de seulement quelques mois, j’étais projetée dans la vie d’entrepreneur sans même savoir où je voulais aller.

1 smic encaissé sur une année complète de business

L’année 2017/18 n’a pas été celle de la réussite extrême pour moi. J’ai encaissé une centaine d’euros par mois, soit un SMIC sur une année. Autant dire que mon business était loin de me rapporter suffisamment. Je me cherchais, j’étais focus sur la communication et les réseaux sociaux. Je tentais de vendre une prestation qui, de fait, ne me correspondait pas à 100%. Mais je me cherchais encore et mon entreprise allait être amenée à évoluer en même temps que moi. J’avais déjà décidé de me positionner au niveau des ebooks mais pas d’autres décisions prises à ce moment-là.

J’ai commencé à faire des rencontres business, j’ai pris des conseils, je me suis énormément formée, j’ai continué à produire en quantité, énorme. Je ne m’arrêtais jamais et je n’avais toujours aucun résultat. Mais la passion était tellement intense que je ne pouvais pas penser une seule seconde à baisser les bras.

Ce que j’ai mis en place

En abordant ma deuxième année, j’ai encaissé 550€ dès le premier mois. Je venais donc de gagner ce que j’avais mis 6 mois à récupérer en année 1. Une seule chose avait changé : j’ai commencé à proposer de la création de site internet, et je m’éclatais comme une dingue. Je venais de trouver mon positionnement, je venais de comprendre où me trouver dans le digital pour que ça m’aille sur-mesure quotidiennement. Et ça se voyait. J’ai commencé à attirer les clientes en continue.

En bilan de ma deuxième année, j’en étais à un chiffre d’affaire autour des 9600€. Pas encore une réelle rentabilité, c’est évident, mais je pouvais me dire que j’étais passée d’une année au SMIC à une vraie rentrée d’argent. Et tout ça n’était que le commencement.

Et aujourd’hui, je poursuis encore plus ma construction et la solidifie

Aujourd’hui, j’en suis à un peu plus de 2 ans et demi d’activité, il me reste 3 mois pour atteindre les 3 ans précis. J’ai actuellement 24 000€ de chiffre d’affaire environ. J’ai encore beaucoup de choses à mettre en place, plein d’idées, de nouvelles choses, de stratégies.

Je continue de me former, à outrance, j’évolue en même temps que mon business et je suis encore très loin de mes objectifs et ambitions pour Digital Women. Tout ça n’est que le début.

Pourquoi je te dis tout ça aujourd’hui ?

Je n’étale pas les sommes pour te montrer que j’arrive à en vivre, correctement désormais, je te montre juste le cheminement et la difficulté de tenir l’endurance.

Il me reste encore beaucoup de choses à mettre en place, beaucoup de modifications, d’améliorations et d’ajustements. Je vais encore chuter de nombreuses fois, me tromper, faire marche arrière. Je n’ai jamais eu de tabou avec l’argent, alors je partage ça ici, pour te montrer à quel point rien n’a été facile, à quel point je suis encore loin de l’arrivée.

Peu d’entrepreneurs partagent leurs bénéfices, leurs galères, leurs doutes. Toute ma transparence ici n’a qu’un seul objectif : te montrer que toi aussi tu peux débloquer la situation, que toi aussi tu peux te rapprocher puis atteindre tes objectifs, te prouver que si la passion t’anime alors tout se réalise, et surtout qu’il faut du temps pour se trouver, se former, ajuster sa trajectoire et donner la bonne dynamique à ton business.

Rien ne se fait d’office, ce sera dur, et plusieurs fois, encore et encore, même quand tu penseras que le confort s’installe, mais c’est aussi ça être chef d’entreprise. C’est aussi ça de choisir de risquer de vivre passionnément et avec ardeur.

Mais je n’échangerai ça pour rien au monde.

Pour être tenue informée des prochaines sorties d’articles, retrouve-moi dans la Newsletter